Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Haribako, ma boîte à couture japonaise (1) ...

Bonsoir à tous !!!

Pendant longtemps, j'ai croisé sur Ebay USA

des boîtes à couture japonaises (haribako)

dont certaines, équipées d'un "périscope".

Un jour, j'ai craqué pour un exemplaire pas trop cher.

Les frais de port prohibitifs

me font souvent renoncer à certains coups de cœur  !!!

Je vous la présente aujourd'hui ...

 

*************************

J'ai retrouvé ces trois photos de Japonaises

occupées à des travaux de couture.

C'est sur la dernière que l'on retrouve le périscope.

 

 

 

J'ai trouvé quelques informations dans ce livre

(en anglais) :

 

Bon, en gros, ils disent que c'est ingénieux !!!

Voici la mienne.

Pas trop chère,

mais incomplète quand même.

Du coup,

j'ai fabriqué un couvercle pique-aiguilles dodu

pour fermer le casier supérieur.

J'ai longtemps cherché (et fait chercher)

un réglet de 20 cm, peu large, peu épais,

pour qu'il se place dans le logement prévu à cet effet

dans le bras du "périscope".

J'ai renoncé au bambou d'origine bien sûr ...

:-)))

Trouvé inopinément l'an dernier, celui -ci

à la Théière de Bois à Saint-Pierre des Corps ...

Tissu japonais, décor chrysanthèmes :

 

Je n'ai pas encore acheté la troisième main

qui viendra se fixer

à un trou qui existe dans l'équerre en bois

qui relie le bras et le casier supérieur.

Dans ce livre, j'ai trouvé quelques infos :

 

"kakehari" en japonais pour la troisième main.

Je l'acheterai chez Etsy ...

kakehari outil utile pour la couture

Cliquer sur le lien ci-dessus ...

En projet donc ...

Les dimensions d'un modèle sans périscope :

 

 

 

 

 

" Des dames japonaises ont raconté

avoir parfois caché de la menue monnaie

dans les petits tiroirs couverts !!! "

De là a en déduire qu'elles gagnaient

quelques sous en se déplaçant, à la demande,

à domicile, il n'y a qu'un pas.

Mais je n'ai pas trouvé de confirmation ...

Sur ma boîte, le périscope est démontable.

Juste des picots le maintiennent dans le bois.

Plus transportable ???

encore une question sans réponse ...

*************************

En tous cas, c'est un bel objet,

chargé de souvenirs que je ne connaîtrai jamais,

mais dont je ne regrette pas l'acquisition ...

Bonne découverte à tous !!!

A bientôt ...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Très belle travailleuse, je ne connaissais pas.
Merci pour toutes les explications,
Bises
Répondre
C
merci pour toutes ces explications, qu'elle découverte !
une seule envie : faire un Haribako en cartonnage
je n'ai pas de blog mais dès que je l'ai fait je vous contacte pour vous montrer
encore merci
Répondre
M
Complètement OK ...

Je publierai volontiers ...
F
Merci pour cette belle explication et ce partage des usages à travers le monde.
Répondre
P
eh bien surprenant, je ne connaissais pas. L'aménagement de ce petit meuble est très complet. Merci pour la découverte
Répondre
C
merci pour ce beau partage
Répondre
C
Meme incomplete c'est une belle trouvail
La troisieme main est souvent utile ,nje ny avais pas pensé jusqu'a present , je te remercie pour cette decouverte
Bisous
Répondre
B
merci à toi pour cet article vraiment instructif et si bien rédigé bon week-end bigbisous
Répondre
E
Très intéressant , merci pour cette découverte .
Bonne journée
Répondre
F
Oh la la merci pour cette magnifique découverte quelle merveille !!!

Bisous et belle fin de semaine pour toi.
Répondre
M
c'est une pure merveille, je comprend ton engouement....j'aimerai encore plus de photos...
Répondre
N
Je ne connaissais pas cet objet, nous nous coucherons moins bêtes
Répondre
C
Un bel objet et plein de découvertes !
Belle journée
Caroline
Répondre
H
Très bel objet en effet. As-tu découvert dans le monde d'autres concepts de boîtes à couture ? Sans doute.... Affaire à suivre. Paule
Répondre
I
Merci de partager cette découverte : très ingénieux. ...
Répondre
G
Oh ! Je ne connaissais pas du tout ce bel objet. Merci du partage qu nous montre une fois de plus que les femmes du monde entier ont toujours tiré l'aiguille.
Répondre